Childish Gambino, DJ Cabin, So Super Sam – 24/01/2012 – La Maroquinerie, Paris

Grosse claque de ce début d’année, pour ce premier concert européen, Donald Glover, aka Childish Gambino a fait fort.

On peut aller voir des concerts pour de plus ou moins bonnes raisons. Avouons le, ce soir, si nous sommes allés voir Childish Gambino, c’est autant pour son dernier album Camp, au rap d’un belle efficacité et d’une honnêteté rare, que pour voir, en vrai, Troy, de Community. En effet, Childish Gambino est le nom de scène de Donald Glover, jeune acteur et auteur américain jouant dans cette série, la plus inventive et drôle depuis bien des années.

Nous entrions donc dans la Maroquinerie avec une certaine appréhension, que n’ont pu dissiper qu’à moitié les deux DJ en premières parties.

Première à passer, So Super Sam mixe sur laptop et platines vinyles, suivie de DJ Cabin, sur laptop seul. Leurs deux sets étaient plutôt efficaces, avec du hip hop de bonne facture, mais on a toujours eu un peu de mal avec les DJ sets, et on est donc un peu passés à coté. Mais en toute honnêteté, à en juger par les réactions du public bien plus connaisseur que nous, c’est entièrement de notre faute.

Arrive le set de Childish Gambino, et là, direct une baffe. D’un coup on comprends pourquoi ce mec est acteur : il a un charisme de fou. Que ce soit sur les morceaux « calmes » comme All the Shine, ou plus violents comme Backpackers, il tient la salle, pleine à craquer, dans sa main et en fait ce qu’il veut. Mais Childish Gambino, ce soir, ça n’était pas que Donald Glover, mais également un groupe nickel, qu’on sent bien loin des requins de studios qui accompagnent parfois les rappeurs. Là, on voit une belle complicité entre tous, et les morceaux y gagnent franchement, jusqu’à une version absolument démente de LES, qui nous fera totalement décoller, et qu’on espère voir bientôt en vidéo, même moche. Vu la quantité de smartphones tendus par le public, ça ne devrait pas trop tarder…

Seuls petits regrets : qu’ils n’aient pas joué Outside, et que Bonfire ait été un tantinet brouillon, mais franchement, c’est vraiment pour pinailler, parce qu’on a très rarement vu un concert de rap passer avec un tel brio l’épreuve du live.

On attends maintenant avec une grande impatience le retour du monsieur par ici, et vu les remarques entendues devant la salle à la sortie, franchement, on ne doit pas être les seuls.

 

-edit : ajout des noms des deux DJ (26/01/2012 – 10:30)-

5 réflexions au sujet de « Childish Gambino, DJ Cabin, So Super Sam – 24/01/2012 – La Maroquinerie, Paris »

  1. Ping : Childish Gambino | Pearltrees

    1. kimanchouk

      tu veux dire la premiere partie DJ cabin ? je suis d’accord ce qu’il à joué c’était gagnant !!!
      la charmante jeune fille (fiancé de ronald) c’est contenté de joué les tubes HH du moment !
      J’ai entendu dire que CABIN faisait la premiere partie de SEAN PAUL dimanche !

      Répondre
  2. cgagnant

    Mais il est partout ce CABIN??
    Qui est il?
    Je crois qu’il fait d’excellents croques monsieurs!!
    Une soirée avec lui, c’est GAGNANT

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *