François Virot, Thee Stranded Horse – 23/09/2010 – La Plage du Glazart, Paris

En une soirée, deux chanteurs folk solo diamétralement opposés.

Pour cette soirée offerte par les GO de la plage du Glazart, l’ouverture par Thee Stranded Horse nous aura laissé sur notre faim. Oui, le monsieur est extrêmement doué, sait joué de la kora à la perfection, et chante très bien. Mais on s’ennuie. Aussi simple que ça, rien dans ce set ne nous touche, et on se met vite à envier les petits malins qui ont envahi le coin pétanque.

Prenant la suite, François Virot est tout ce que Thee Stranded Horse n’est pas : il fait des fausses notes parfois, se bat avec une tendinite au poignet qui l’empêche de jouer certains morceaux, a des trous de mémoires… et est passionnant. Toujours sur la breche, à la limite, Virot arrive à nous émouvoir, nous faire rire et nous faire chanter, parfois même en même temps. On conseillera à tous de courir voir le lyonnais s’il repasse dans le coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *