Off with his head! – Edinburgh, 24/04/2015 – Écosse 2015

Il y a quelques années, nous avions été à New-York en Thalys… Histoire de continuer dans la logique la plus imparable, pour aller en Écosse, nous avons pris un avion pour… Francfort. Oui oui, en Allemagne, à l’opposé de l’Écosse depuis Paris.
image

Après cette correspondance exotique, direction Edinburgh. Le truc, c’est qu’entre Francfort et Edinburgh c’est un peu une autoroute. Sérieux, je n’avais jamais vu autant d’avions à quelques mètres à peine du notre. On nageait dans les chem trails. Du coup si je deviens autiste dans la semaine inutile de blâmer le vaccin contre la grippe, c’est juste les chem trails.
image

Enfin arrivés à bon port, nous commençons par aller voir le Mile Market, un marché tout jeune -il n’a ouvert qu’en février- réservé à des artisans locaux, et qui a la particularité de se trouver dans une ancienne église.
image

Puis nous avons été à la rencontre de la ville en déjeunant d’un sandwich de chez Oink! Ce petit magasin de street food ne propose qu’un plat : un cochon de la ferme des propriétaires de la boutique, débité au fur et à mesure de la journée. L’heure de fermeture ? Quand le cochon est entièrement avalé par les gourmands.
image

Ensuite, visite un poil plus culturelle : le château d’Edinburgh.
image

Quelques découvertes assez intéressantes, comme ces canons prêts à tirer sur la ville.
image

Ou bien ce cimetière pour chiens au beau milieu d’un château militaire. Pourquoi ? Pourquoi pas.
image

Vu aussi au château, les bijoux de la couronne d’Écosse, qu’il n’est hélas pas possible de photographier, et quelques histoires bien sanguinolentes de banquets se terminant par des décapitations. À faire passer le Red Wedding pour une aimable petite sauterie entre amis.

Un petit passage par le Royal Mile, ou on peut trouver des boutiques vraiment pas kitch pour deux pence…
image

… pour rejoindre Holyrood, la demeure officielle de la reine quand elle vient faire la bise au parlement Écossais juste en face…
image

…puis repas au pub pour enfin goûter le fameux haggis, cette farce cuite dans une panse de brebis. Et alors ? Et alors c’est très bon, épicé juste comme il faut, une chouette découverte culinaire !
image

Et avant d’aller nous coucher, petite marche digestive dans le cimetière ouvert même la nuit de Greyfriars, l’endroit le plus hanté d’Écosse, donc du Royaume-Uni, donc du monde !
Une balade nocturne au milieu des tombes, Buffy Summers aurait été fière de nous.
image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *