Patrick Wolf, Rowdy Superstar – 31/03/2011 – Le Nouveau Casino, Paris

Chose rare, concert un peu décevant du jeune anglais

Si ça musique, électro-foutraque, ne nous a pas renversés, bien que pas désagréable du tout, il faut reconnaitre à Rowdy Superstar un mérite : dans un concert de Patrick Wolf, réussir à être le mec le plus gay de toute la salle est un exploit, parfaitement réalisé ici par cet ovni musical aussi bien que vestimentaire aussi bien que… que à peu près tout, en fait.

En plus de son indéniable immense talent de songwriter, une des choses qu’on aime particulièrement chez Patrick Wolf, c’est sa capacité à fréquenter les musiques les plus infréquentables sans jamais tomber dans l’excès. C’est bien pour ça que ce concert nous a honnêtement déçu : trop sage, trop bien habillé, on sentait presque, et ce pour la première fois, que l’anglais avait honte de ses gouts. Ça donnera un set finalement assez fade, loin de la splendide folie qu’avait habité son précédent concert, lors de la tournée de « The Bachelor ». On attendra donc son prochain concert avec toujours autant d’impatience, mais avec cette fois un peu d’appréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *